La photographie pour le plaisir des yeux et de l’imaginaire !

«Forêt silencieuse, aimable solitude
Que j’aime à parcourir votre ombrage ignoré
Dans vos sombres détours, en rêvant égaré
J’éprouve un sentiment libre d’inquiétude
Prestige de mon coeur! je crois voir s’exhaler
Des arbres, des gazons, une douce tristesse
Cette onde que j’entends murmure avec mollesse
Et dans le fond des bois semble encore m’appeler
Oh! que ne puis-je, heureux, passer ma vie entière
Ici, loin des humains! Au bruit de ces ruisseaux …»

Chateaubriand, La forêt